Voile loisir, voile plaisir, la voile en toute liberté…

Bonjour les marins   ( lien photos en fin de texte)

La journée s’annonce sans pluie, c’est que l’on a dit mais pas sûr….A Baye, il y a beaucoup de monde et des bayous dans tous les coins.

A 10h02, c’est le B2 qui est monté sur sa remorque via la cale du quai des dames, on peut assister au grand lavage, lance à eau et éponge douce…

à 10h18 , du coté de la grue, c’ est déjà sorti de l’eau, le Tempest de Michel, seul à bord de la grue, il a fait son travail pour le mettre sur la remorque..

A 10h53, c’est la sortie du 2eme Tempest, celui de Jean Claude…Mise sur remorque.

A 11h14, c’est le beau bateau tout bois qui s’approche de la grue. Comme celui là il est plus lourd, on ajoute des plaques metaliques sous la bande de roulement qui a été très bien lavée par une montée de l’eau sur les pelouses. Il faut des bras à la manœuvre car pose délicate sur la remorque…

Tout se passe très bien…

A 11h27, c’est ‘Liberte’ qui fait une marche arrière pour venir au quai où attend la remorque. La manœuvre est très délicate, là aussi, car c’est une première fois la sortie de son bateau au nouveau capitaine ( qui est plutôt très nerveux, on comprend bien!) Nous sommes plusieurs à donner un sérieux coup de main, en plus des mille conseils ( comme d ‘hab).

Tout va très bien puisque Daniel , l ‘ancien propriétaire a fait la gentillesse d ‘etre là avec nous pour donner les instructions… HEUREUSEMENT , Rozy surveille de très prés, on doit penser à beaucoup de choses à la fois.

A 11h58, c’ est le tour du First 18 de Pascal qui ne peut faire grand chose avec un cote cassée, voilà encore un bon exemple de solidarité au club lorsque les copains font pour vous…On sort le bateau puis rangement avec sa remorque au bon endroit.

A 12h12, on donne un grand coup de main pour mettre le mat en bois sur le pont du « Puka », deux de chaque coté, un à l arrière sur le bateau, un à l’avant qui fait descendre, le capitaine Rimaille et enfin un au bout de la drisse qui tire en arrière pour faire basculer le mat ( moi pour faire les photos). Une belle affaire et pour le spectacle, c’est du top, tout comme la gestion de la manœuvre..

La cloche sonne à 12h49…OUF, on va pouvoir souffler un peu !

Dans le club on chante.. Oui, on chante pour soigner l’anniversaire de Josiane. Merci pour l apéro dînatoire..

Mais il en manque des bayous du matin, je ne vous ai pas dit que dans l atelier on travaille fort à la mise en œuvre de la brouette à moteur. Une caisse est vissée pour recevoir les outils, la pompe et les câbles. C’est notre artiste qui est à l’œuvre, une fois encore…Un peu plus tard il y a échauffements de tuyaux de gouttières, mise en place au 9/10eme des sorties d’eau pour le moulin de Baye.

Certains sont aussi encore en chantiers, comme le chercheur… Nous avons un professionnel de la recherche, notre Bosco. Il passe son temps et dépense son énergie à chercher, sans arrêt, il cherche les bouts et les morceaux qui manquent comme : safran, voiles, focs, sac à voile, house, pare-battage.. Une vraie fourmi notre Bosco même qu’aujourd’hui il n est pas venu manger avec nous a midi…

Il prépare la liste des travaux de peinture sur les 590, portes de couleurs…A faire cet hiver.

Après midi, après le café…

A 14h37, on décide de bouger le beau noir… Le bateau qui gagne les régates car il va plus vite que vite, plus vite que son ombre. La sortie de l’eau se fait à la cale des catas…( Sous l’œil vigilant de l’empereur)

Barrage sur la route.. voitures en travers on ne peut pas mettre le Tempest de Jean Claude en place…On attendra un peu.

Pendant ce temps, on lave les coques, on range les drisses, les bouts, il y a de l activité sur tous les bateaux qui sont sortis de l’eau.

Il en reste un à mettre sur sa remorque.. Le beau jaune d ‘Alain.

A 15h09, le bateau s’approche à la rame, du quai des dames. Là , on peut voir les opérateurs qui sont dans l’eau jusqu’au nombril, les courageux, ils guident le bateau vers ses rouleaux pour monter sur la remorque…

Tout se passe au mieux sauf que pour sortir de l’eau il a fallu enlever le frein à main de la remorque ( oublié d’où gros patinage de l’embrayage du tracteur noir Pijo et feu dans les pneus, c’est pas grave c’est ma voiture «  rend service à tous ».

Merci à Daniel, l’ancien proprio de ‘Liberté’ qui est venu des Bourdons avec une pierre spéciale pour caler ma voiture pour éviter un recul dans Baye. Fallait y penser !

Que dire de plus, les pelouses sont devenues un grand parking, tous nos bateaux sont hors de l’ eau, il en reste encore quelques uns , les plus facile à sortir…

Un grand bravo pour cette journée avec harmonie , blagues et rires mais surtout un modèle de travail bien huilé.

Merci à tous les bayous pour les coups de main…

A 17h46, c’est la fin du travail car pas de lumière dehors, la lampe est grillée !

Pour sûr, on se retrouve le 10 novembre pour célébrer une bonne saison autour de la table de clôture du club. On regardera l’eau qui monte, prévue à 5,17m pour voir déborder à la digue et dans le club house peut être…

Nous allons mettre une secu à l intérieur avec les gilets de sauvetage pour le repas.

Bravo et merci.

Philou

https://photos.app.goo.gl/8xybknUhgzMtSAtG8

Baye mercredi 30 octobre 2019 sorties des bateaux sur les remorques

P1120693 P1120544 P1120548 P1120552 P1120554 P1120559 P1120577 P1120586 P1120595 P1120612 P1120619 P1120621 P1120627 P1120632 P1120680

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Infos flash

La saison 2019 est terminée
A l'année prochaine !

 

Où sommes nous ?

Etang de Baye - 58110 BAZOLLES


La météo au club