Voile loisir, voile plaisir, la voile en toute liberté…

Bonjour les marins ( lien photos en fin de texte)

La porte !!!!

C’est le cri à chaque passage, –

« La porte !… »

«  doucement les bayous, on s’en occupe ! »

Une équipe de portiers est au coin du club, elle travaille beaucoup et vite, venue pour changer la porte d’entrée coté mare…

Pendant ce temps, dans le club, le bruit est copieux et le frais nous garde bien en forme pour aller plus loin.

En sortant, je remarque que Daniel des Bourdons a oublié sa pierre blocage de roue, on va lui mettre à la poste !

Le passage d ‘Amélie n’a pas fait de dégâts chez nous, nous étions plusieurs à faire un tour, pour voir si tout était en ordre.. Merci les amis.

On constate que nos deux Caravelles sont pleine de joie. De l’eau dehors et de l’eau dedans jusqu’à pas mettre les bottes dans le bateau.. Je m’ occuperai de vider les deux jeunes dames, au moins 2 a 300 l chacune.

Pendant ce temps on prépare la grue pour du travail de sorties de bateaux. Mais avant toute chose, c’est mieux d’avoir des roues sous une remorque, c est pourquoi avant de lever le bateau les braves remontent les roues de la belle remorque. Encore de service, le tracteur Pijo noir va démontrer ses qualités de patinage dans la boue en même temps que de sortir les bateaux de dessous la grue pour les ranger sur les pelouses.

On récupère des tissus pour faire de grands sacs à voile et bôme pour les 590 et les Caravelles.

On a pu voir GG Lasoudure expérimenter la ligne d’eau d’une paire de bottes, on aurait bien voulu qu’il fasse un pas de plus mais …non !

C est au marteau et à la pioche, si si à la pioche que nous avons réussi à casser la remorque de Jean Jacques pour faire monter son bateau sur les rouleaux…

Quelques gouttes d’huile seront offertes pour soulager l’effort.

Bien entendu profitant du moment, on lave les dessous. Le cata de Rimaille est plié, remis sur sa remorque, pendant ce temps on s occupe de sortir ‘ Kiki’ le bateau de Bosco. Les quelques hésitations de la tête de lapin pour se fermer sur la boule du tracteur Pijo ont occupé du monde, fait causer fort. Je salue les hommes des manivelles qui ont fait preuve de grande maîtrise pour les «  montez ! » et les «  descendez !…pas si vite, doucement, la hop ! C’est bon »

Replacer la quille du ‘Leo’ bateau de Pipoun, dans la rayure, a été du genre belle manœuvre de groupe. Bravo les grutiers et les ceuzes qui causent !

Mais le spectacle n’est pas seulement du coté de .. «  La porte !!! » non, non, on regarde un peu sur l eau car il y a du monde en pêche, pas moins de 150 cormorans et mouettes qui vident l’étang de ses poissons, un beau spectacle de pêche, la première ligne , un genou en mare, la deuxième plonge, et la troisième mange et ca tourne, les oiseaux font des aller et retour dans Baye en encerclant les bancs de poissons !

On finit la journée avec une magnifique porte, toute blanche de neige avec traces de doigts sales des bayous…

« La porte ! »

  • “elle ferme très bien. Merci”
  • Enfin, juste avant de partir, les grues décident de faire un passage au dessus de Baye, la notre les regarde mais reste avec nous les larmes aux yeux mais quand même très contente de sa journée.On se retrouve a plus de 40 convives pour le repas de clôture dimanche 10 novembre. Encore bravo à tous et merci pour cette belle saison.
  • Pour vous dire merci , je vous ai mis le coucher du soleil de mercrediPhilou
  • https://photos.app.goo.gl/qQKX4T5qUr6UmbyT7
  • Baye mercredi 6 novembre 2019 la porte
  • P1120727 P1120732 P1120742 P1120750 P1120757 P1120762 P1120771 P1120776 P1120785 P1120792 P1120793 P1120799 P1120812
Infos flash

La saison 2019 est terminée
A l'année prochaine !

 

Où sommes nous ?

Etang de Baye - 58110 BAZOLLES


La météo au club